Naissance d'une Robe de Mariée

Anaïs a accepté de se prêter au jeu et de me laisser publier la naissance de sa robe de mariée, du croquis à l'habillage le matin de son mariage!

La Robe de Mariée - 5 La Robe en Tissu

Une fois que le tissu est choisi et acheté, je peux tailler la robe. C'est toujours un moment émouvant, et un peu stressant, surtout si le tissu coûte cher!

Je commence par découdre complètement la toile, puis un coup de fer, et enfin je "règle" ma toile, autrement dit, je rectifie les lignes de coutures pour qu'elles aient bien la même taille, et qu'elles soient bien en face. Pas toujours évident, mais on y arrive!

Ensuite je passe un bon coup de fer sur le tissu. C'est indispensable : les fabricants de tissu recouvent leurs produits d'un "apprêt" qui les lisse et les durcit un peu, pour qu'ils s'enroulent facilement. L'apprêt se dissout à la vapeur, donc un bon coup de fer se charge de l'enlever!

Arrive enfin la partie stressante : la coupe du tissu. Comme avec un patron du commerce, je place ma toile sur le tissu, j'épingle et je taille. Je ne repasse pas avant d'avoir fait un nouvel essayage, pour ne pas marquer le tissu. On sait jamais, il pourrait y avoir encore des retouches!

Anaïs soie

Anaïs soie dos  détail noeud  détail dos

Je finis la majorité des détails, mais je laisse toujours le dos à terminer en dernier... on sait jamais!

Le noeud est donc resté depuis les essayages de la toile, mais il est désormais en satin et en organza. Il sera fini pour le prochain essayage!

La Robe de Mariée - 4 Le Tissu

Une fois que la toile est faite, j'ai assez de données pour savoir de combien de tissu j'ai besoin. A ce moment en général, la Mariée et moi nous rendons dans un (ou plusieurs) magasin (s) pour choisir le tissu définitif. Je conseille le plus souvent la soie. Certes c'est un tissu cher (et parfois très cher!) mais le rendu est parfait, et le tombé impeccable. Il en existe une infinité de nuances et de qualités.

soies

Dans notre cas, Anaïs a choisi sur mes conseils un satin duchesse assez épais. Etant donné la simplicité de sa robe, on joue sur la richesse du tissu pour donner du corps à la robe. Pour moi, la simplicité est la première règle de l'élégance. Donc pour une robe simple, on peut choisir un tissu orné ou qui a du corps, et pour une robe plus complexe, on ira plutôt sur un tissu simple, genre soie sauvage.

×